Enceintes connectées : un « Cheval de Troie » pour espionner ? (Diffusion 09/05/2019)

Enceintes connectées : un « Cheval de Troie » pour espionner ? (Diffusion 09/05/2019)

Cette semaine j’ai souhaité revenir sur les enceintes connectées ou intelligentes qui font de plus en plus partie de votre quotidien.

Une enceinte connectée, c’est un dispositif équipé d’un haut -parleur et d’un micro qui intègre un assistant vocal en permanence à l’écoute du mot clé !

Comme toujours, ces enceintes sont :

  • Soit américaines avec Alexa d’Amazon, Siri d’Apple, Cortana de Microsoft et Google Assistant
  • Soit asiatiques comme Bixby de Samsung !

 Ces enceintes savent beaucoup de nous et transmettent à ces géants du web :  nos données personnelles, nos habitudes, nos goûts ou même notre géolocalisation !

Vous le savez, ces données personnelles sont la matière 1ère de toute entreprise du numérique pour améliorer son service client.

Alors, sommes-nous tous espionnés à notre insu ? Ces enceintes connectées sont-elles des mouchards ?

Nul besoin de préciser qu’en tant que consommateur, nous devons être informés précisément sur l’utilisation qui sera faite de nos données personnelles, conformément au code de la consommation.

L’entreprise Google l’a appris à ses dépens et a été puni par la Cnil d’une sanction record de 50 millions d’euros,

La Cnil, le gendarme de la protection des données, a considéré que les utilisateurs du service Google n’étaient pas en mesure de comprendre l’ampleur des traitements particulièrement massifs et intrusifs mis en place par Google !

Si vous tenez quand même à vous équiper d’une enceinte connectée, la Cnil préconise plusieurs précautions :

  • Avant tout, privilégiez l’utilisation d’enceinte équipée d’un bouton de désactivation ou mieux débrancher là si pas de besoin.
  • N’oubliez pas d’avertir vos invités d’un enregistrement potentiel de leurs conversations lors d’un dîner chez vous.
  • Effacer régulièrement l’historique des conversations/questions posées à l’enceinte connectée
  • Enfin, vérifiez que l’enceinte est bien réglée pour filtrer les informations qui concernent les enfants

Nul doute que ces enceintes connectées pourraient menacer notre vie privée si nous ne restons pas vigilants sur son usage.

Plus que jamais le proverbe antique « les paroles s’envolent, les écrits restent » reste d’actualité avec l’enceinte connectée !

 

Nathalie Chiche

Rapporteure d’une étude du CESE sur la Gouvernance d’internet

 



a

Bridge offers perfect solutions for your brand-new modern & sleek business solution website