#Numérique : la France mérite un Ministère d’État (Diffusion 25/04/2019)

#Numérique : la France mérite un Ministère d’État (Diffusion 25/04/2019)

Cette semaine j’ai souhaité revenir sur le dernier remaniement ministériel et de la nomination de Cédric O comme nouveau secrétaire d’État au Numérique

Nul doute qu’un Ministère d’État du numérique aurait été plus adapté à sa fonction, ô combien importante au regard des enjeux !

Aujourd’hui, le numérique représente le nouvel outil de puissance et de souveraineté des États !

En témoigne la fin de non-recevoir d’acteurs très puissants (Amazon et Alibaba) refusant de signer la Charte de bonne conduite des acteurs du e-commerce, afin d’instaurer un cadre de confiance entre ces méga-plateformes et les petites entreprises.

Ou encore dans le domaine fiscal, la difficulté de taxer les profits réalisés les GAFA qui pénalisent encore les PME françaises et les particuliers qui supportent le manque à gagner de l’Etat.

Le numérique n’est pas un secteur particulier. Il est transverse et impacte tous les secteurs de l’économie d’un pays.

De fait, tous les ministères de notre République française sont impactés par le numérique : l’Education, la Défense, la Fonction publique, L’Industrie, etc. Avec la nécessaire transformation numérique de toute notre société.

Chaque jour, de grandes questions s’invitent au cœur de nos débats et font l’objet de nombreuses controverses (les fake news, la cyberhaine, les cyberattaques, …)

Ces grandes problématiques vont s’amplifier avec des évolutions décisives et déjà initiées, comme le déploiement de la 5G, les objets connectés,  l’intelligence artificielle, la blockchain..

Dès lors, pourquoi ne pas envisager la création d’un super ministère régalien impactant toutes les questions liées au numérique, et doté de moyens politiques, diplomatiques, mais aussi industriels, économiques à la hauteur des défis vertigineux à relever?

La tâche du politique , c’est d’organiser une cohérence entre tous les ministères pour que les nombreux enjeux du numérique soient connues et choisies en toute connaissance de cause par les citoyens.

Encore faut-il que nos ministres français, leur cabinet et plus généralement l’ensemble des décideurs publics aient aussi accès aux connaissances techniques nécessaires !

L’innovation et la réactivité au changement sont les seuls atouts dont la France peut se prévaloir pour regagner en influence sur l’échiquier mondial du numérique.

Et cela commence au plus haut niveau de l’Etat…

Suite au prochain remaniement …

 

Nathalie Chiche

Rapporteure d’une étude du CESE sur la Gouvernance d’internet



a

Bridge offers perfect solutions for your brand-new modern & sleek business solution website